4 mois et demi

Bon, comme prévu, je n’ai pas été foutu de tenir ce blog à jour…

Où j’en suis à  4 mois et demi de testo? Ben, j’avance petit à petit.

Certains changements ont été presque immédiats, concernant l’arrêt des règles et la croissance du dicklit (c’est dingue comme c’est rapide!) Par contre, c’est tout pour les changements rapides!

Le premier mois, j’ai eu peur parce que je m’attendais à un pic de libido et il m’est arrivé carrément l’inverse! J’ai eu peur, du coup, que cela ne revienne jamais et puis tout est rentré dans l’ordre… Ouf!

Question pilosité, ben ça pousse mais pas du tout là où je voudrais. Entre mes sourcils, pas de souci, ça pousse bien. On pourra bientôt m’appeler Emmanuel Chain… Sur les pieds, ça pousse aussi, sur les jambes, les poils déjà présents s’épaississent et foncent enfin et deviennent visibles. (Oui, j’ai toujours été du genre imberbe avec option poils blonds…). Sur plein de parties de mon coprs que je ne montre jamais, ça pousse bien mais pour ce qui est de mes bras ou de mon visage… Enfin,  àl’exception de l’entre-sourcils… J’ai quand même une ombre qui se dessine sous le pif, une ombre…

Mais il faut être patient, comme on me le répète souvent.

Question voix, depuis le lendemain de l’injection j’ai mal à la gorge mais 4 mois et demi plus tard, le changement ne s’entend pas vraiment. Par contre, dès qu’il s’agit de chanter, ma voix se casse et ma gorge me brûle. Patience, donc.

Un truc que je savais mais dont je n’vaais pas vraiment pris conscience, c’est le changement des odeurs corporelles. Et c’est étonnant. Voire flippant! D’ailleurs, au début, j’ai cru que j’étais malade parce que mon urine a carrément changé d’odeur. J’ai même songé à aller chez le médecn pour ça. Et puis j’ai réfléchi, heureusement.

Sur le plan de ma santé générale, rien n’a changé pour le moment. Par contre, je dors beaucoup mieux parce que je suis vraiment crevé. Enfin, je le suis moins qu’au début, mon corps s’habitue, je pense. Du coup mes onsomnies reviennent, malheureusement.

Par contre, je me rends compte que je peux faire du sport plus longtemps. Je pense que c’est un effet conjugué de ma pratique sportive régulière (même si j’ai « un peu » abandonné ces deux derniers mois, mais je m’y remets doucement) et de la testo.

Voilà…

Ah si, j’avais oublié un truc, qui pourtant est juste fantastique pour moi, à savoir que je ne pleure plus. Je ne peux plus, c’est physique, ça coule plus, comme si mes canaux lacrymaux étaient bouchés et putain, j’adore ça. J’ai toujours détesté pleuré, du coup je me sens soulagé. A priori, ça ne va pas durer, donc je vais en profiter tant que je peux.

J’ai fais THE test pour être sur que c’était bien ça, j’ai maté La couleur pourpre. Et je n’ai pas versé une larme, tout juste un oeil humide..!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :